Accueil arrow Articles arrow Très haut débit : la réponse du ministère de l'Économie
Flash info
[08/02] Dégroupage

FREE/ALICE
COMTAL(RODEZ) : dégroupé le 28/08/2009
BARAQUEVILLE : dégroupé le 10/09/2009
FORVEILLE(RODEZ) : dégroupé le 28/08/2009 
RIEUPEYROUX : dégroupé le 11/01/2010
VILLEFRANCHE DE ROUERGUE : dégroupé le 02/09/2009
NAUCELLE-GARE : dégroupé le 08/09/2009
LAISSAC : dégroupé le 08/01/2010
ST LEONS : dégroupé le 05/03/2012 
MILLAU : dégroupé le 26/01/2012
DECAZEVILLE : dégroupé le 08/01/2010
SEBAZAC-CONCOURES : dégroupé le 09/01/2010
BOZOULS : dégroupé le 11/01/2010
ESPALION : dégroupé le 07/01/2010
AUBIN : dégroupé le 10/01/2010
RECOULES PREVINQUIERE : dégroupé le 29/08/2011
MONTBAZENS: dégroupé le 24/05/2013
VILLENEUVE : dégroupé le 08/06/2012
ROQUEFORT : dégroupé le 17/05/2012
ST AFFRIQUE : dégroupé le 21/05/2012 
ST GEORGES DE LUCENZON : dégroupé le 18/06/2012
LA PRIMAUBE : dégroupé le 20/11/2014
SEVERAC LE CHATEAU : dégroupé le 06/06/2012  
CAPDENAC-GARE : dégroupé le 20/09/2013
SAUNIERS à Rodez :  Dégroupé le 16/05/2013 
DRUELLE :  Dégroupé le 25/09/2013
FLAVIN :  Dégroupé le 03/12/2014
FIRMI :  Dégroupé le 18/07/2014
LUC :  Dégroupé le 13/11/2013
MARCILLAC :  Dégroupé le 21/07/2014
VALADY :  Dégroupé le 24/07/2014
AGEN D'AVEYRON :  Dégroupé le 31/10/2014
RIGNAC :  Dégroupé le 19/11/2014
ST GENIEZ D'OLT :  Dégroupé le 22/01/2015
SAUVETERRE DE ROUERGUE :  Dégroupé le 15/04/2015 
ST EULALIE D'OLT :  Dégroupé le 03/02/2015
LIOUJAS :  Dégroupé le 29/01/2015
ANGLARS ST FELIX :  Dégroupé le 20/02/2015
TOULONJAC :  Dégroupé le 17/02/2015
GABRIAC :  Dégroupé le 19/02/2015
LAPANOUSE :  Dégroupé le 06/02/2015
BERTHOLENE :  Dégroupé le 25/02/2016
REQUISTA :  Dégroupé le 16/12/2016
BROQUIES :  Dégroupé le 02/12/2016
AGUESSAC :  Dégroupé le 25/11/2016
BOISSE-PENCHOT :  Activé le 06/06/2017
OLEMPS :  Dégroupé le 28/10/2015
ENTRAYGUES :  Dégroupé le 22/12/2016
TREMOUILLE BOURG :  Dégroupé le 04/02/2017
MUR DE BARREZ :  Dégroupé le 19/02/2017
LAGUIOLE :  Dégroupé le 18/01/2017
GAGES :  Dégroupé le 17/12/2016
MEMER :   Dégroupé le ??/??/??
MARTIEL :  Dégroupé le ??/??/??
QUERBES :  Dégroupé le ??/??/??
CAMARES :  Dégroupé le ??/??/??
LAX :  Dégroupé le 21/01/2016
SAVIGNAC :  Dégroupé le ??/??/??
ST CYPRIEN :  Dégroupé le 01/06/2017
NAUVIALE : Dégroupé le ??/??/??
ELBES :  Dégroupé le ??/??/??
NOAILHAC :  Dégroupé le ??/??/??
LAVERNHES :  Dégroupé le ??/??/??
LA RIVIERES :  Activé le 29/05/2017
GAILLAC AVEYRON :  Activé le 29/05/2017
LA CAVALERIE :  Dégroupé le ??/??/??
PONT DE SALARS :  Dégroupé le ??/??/??
NANT :  Dégroupé le ??/??/??
Alpuech :  dégroupé
Estaing :  dégroupé
LAURAS :  Dégroupé le 07/11/2017
ST Come D'olt :  Dégroupé le ??/??/??
Barriac :  dégroupé
Bezonnes : Prévu
Almont Les Junies : Prévu
Ols Et Rinhodes : Prévu
Najac :  dégroupé
Salvetat Peyrales : Prévu
La Capelle Bleys : Prévu
Combrouze : Prévu
Colombies : Prévu
Cassagne Begonhes :  dégroupé
Calmont : Prévu
Canet de Salars:  dégroupé
Bourran (Rodez): 
dégroupé
Boyne:  dégroupé
Peyreleau:  dégroupé
St Beauzely  :  dégroupé
St Rome de Tarn :  dégroupé
St Victor Et Melvieu : Prévu
Viala Du Tarn :  dégroupé
St Sernin Sur Rance : Prévu
Belmont :  dégroupé
St Juery : Prévu
Versols :  dégroupé
St Jean Et St Paul : Prévu
St Jean d'Alcas :  dégroupé
Hospitalet-du-larzac : Prévu
Calmels-et-le-Viala : Prévu
Lunac les Maziers :  Dégroupage en cours
Lioujas :  dégroupé 06/02/2018
Salmiech : Prévu
Lacroix-barrez: Prévu
St Hippolyte: Prévu
Campagnac: Prévu
Saint-Saturnin-de-Lenne: Prévu
Montrozier: Prévu
Bournazel: Prévu
Rulhe: Prévu
Auzits: Prévu
Bouillac: Prévu
Livinhac Le Haut: Prévu
Salles Courbaties: Prévu
Martiel Le Juge: Prévu
La Capelle Bleys: Prévu
Pradinas: Prévu
QUI12 Quins: Prévu
St Rome De Cernon : Prévu
St Jean Et St Paul: Prévu
Pont De Salars Bage
: Prévu
St Martin De Lenne
: Prévu


SFR

NAUCELLE-GARE : dégroupé le 09/07/2008
BARAQUEVILLE : dégroupé le 12/08/2008
COMTAL(RODEZ) : dégroupé le 15/12/2008
LAISSAC : dégroupé le 17/12/2008 
MILLAU : dégroupé le 16/01/2009 
RECOULES PREVINQUIERES : dégroupé le 20/12/2008 
FORVEILLE(RODEZ) : dégroupé le 17/12/2008 
RIEUPEYROUX : dégroupé le 22/12/2008 
ST LEONS : dégroupé le 20/12/2008 
VILLEFRANCHE DE ROUERGUE : dégroupé le 22/12/2008
VILLENEUVE D'AVEYRON : dégroupé le 17/04/2009
DECAZEVILLE : dégroupé le 05/05/2010
MONTBAZENS : dégroupé le 03/05/2009
SEBAZAC-CONCOURES : dégroupé le 08/05/2009
ESPALION : dégroupé le 30/12/2017
BOZOULS : dégroupé le 10/08/2017
LA PRIMAUBE : dégroupé le 07/12/2017
BERTHOLENE : dégroupé le 13/01/2016
Lioujas :  dégroupé 06/02/2018
 

Bouygues Télécom
(sur son réseau)
NAUCELLE-GARE : dégroupé le 16/03/2016
COMTAL(RODEZ) : dégroupé le 16/03/2016
FORVEILLE(RODEZ) : dégroupé le 16/03/2016
BERTHOLENE : dégroupé le 16/03/2016
BARAQUEVILLE : dégroupé le 16/03/2016
LAISSAC : dégroupé le 17/12/2008 

MILLAU : dégroupé le 16/03/2016 
RECOULES PREVINQUIERES : dégroupé le 16/03/2016
RIEUPEYROUX : dégroupé le 16/03/2016
ST LEONS : dégroupé le 16/03/2016
VILLEFRANCHE DE ROUERGUE : dégroupé le 16/03/2016
VILLENEUVE D'AVEYRON : dégroupé le 16/03/2016
DECAZEVILLE : dégroupé le 16/03/2016
MONTBAZENS : dégroupé le 16/03/2016
SEBAZAC-CONCOURES : dégroupé le 16/03/2016
OLEMPS :  Dégroupé le 22/03/2016
LUC :  Dégroupé le ??/??/??
GAILLAC AVEYRON :  Activé le 02/11/2017
ST AFFRIQUE :  Dégroupé le ??/??/??
FORVEILLE(RODEZ) : dégroupé  le ??/??/??
Lioujas :  dégroupé 06/02/2018
BOZOULS :  dégroupé 12/02/2018

 
Bouygues Télécom
(dégroupé via les équipements de SFR)
BARAQUEVILLE : dégroupé 
RECOULES PREVINQUIERES : dégroupé 
 



Cette liste est à titre indicatif et peut être changer à tous moment.

Plus d'information

 
Menu principal
Accueil
Qui sommes-nous ?
Articles
Proposer un article
Forum
Eligibilité TNT
WIFI Gratuit
NewsLetter
Sondage
Pétition 2010
Liens
Nous contacter
Rechercher
Très haut débit : la réponse du ministère de l'Économie Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Administrator   
28-01-2010
 Fibre optique Communiqué transmis par Alain Fauconnier et Anne-Marie Escoffier, sénateurs de l'Aveyron.

 M. Alain Fauconnier attire l'attention de M. le Ministre de la Culture et de la Communication sur le problème posé par le déploiement du très haut débit dans les zones rurales en général et, plus particulièrement, dans le département de l'Aveyron, qui semble offrir toutes les caractéristiques des territoires oubliés par la capitale. Les nouvelles technologies, en effet, constituent un enjeu essentiel pour le développement de ces derniers. Cependant, les opérateurs les délaissent pour des raisons manifestes de rentabilité, ce qui explique que les entreprises, comme le public, s'inquiètent du retard grandissant pris dans ce domaine. Il lui demande donc de bien vouloir lui indiquer les mesures que le gouvernement entend prendre afin de respecter le principe démocratique du droit d'accès égalitaire à l'information et aux nouvelles technologies des citoyens. »

Réponse du ministère de l'Économie, de l'industrie et de l'emploi publiée dans le JO Sénat du 21 janvier 2010 (p.128) « Au 31 mars 2009, la France comptait 18,35 millions d'abonnements au haut débit. En quelques années, l'accès haut débit est passé du statut de produit de luxe à celui de bien de grande consommation pour les ménages et de service de première nécessité pour les entreprises. En matière de couverture, 98,4 % de la population a aujourd'hui accès au haut débit par ADSL. Avec un taux de couverture de 97,3 %, le département de l'Aveyron, bien qu'il soit l'un des 15 départements métropolitains les moins bien couverts, est proche de la moyenne nationale. Plusieurs mesures décrites ci-après sont engagées pour la lutte contre la fracture numérique du haut débit, avec comme objectif une généralisation de l'accès haut débit sur le territoire, conformément au plan France Numérique 2012. Pour permettre aux 465 000 foyers situés en zones blanches de l'ADSL d'accéder rapidement au haut débit dans des conditions acceptables, le gouvernement lancera prochainement un label "haut débit pour tous" qui permettra de mettre en valeur les offres d"accès au haut débit disponibles sur l"intégralité d"un territoire dans des conditions techniques et financières acceptables (35 € par mois).

Début 2009, plusieurs opérateurs proposant ou envisageant de proposer des accès satellitaires se sont déclarés intéressés par ce label. Certains ont d'ores et déjà fait évoluer leurs offres en 2009 afin que celles-ci soient susceptibles de bénéficier du label. L'accès à la sous-boucle du réseau cuivre est une solution technique permettant de traiter en partie les zones blanches du DSL et d'augmenter les débits accessibles sur le réseau cuivre. En ce sens, l'article 110 de la loi de modernisation de l'économie (LME) du 4 août 2008 prévoit que l'opérateur historique est tenu de fournir une offre d'accès à ce segment de réseau, à un tarif raisonnable. Sous l'égide de l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep), un travail technique est engagé par un comité d'experts afin d'évaluer la faisabilité et la pertinence de plusieurs solutions techniques pour la mise en oeuvre opérationnelle de l'accès à la sous-boucle.

L'action des collectivités territoriales en faveur du déploiement des réseaux de communication électronique a été soulignée par l'Arcep dans un rapport publié en décembre 2008. Afin de donner à celles-ci les moyens d'agir précisément, la LME prévoit que les opérateurs et gestionnaires d'infrastructures communiquent gratuitement les informations relatives au déploiement de leurs réseaux et infrastructures. Cette disposition a fait l'objet d'un décret d'application signé le 12 février 2009. Dans le même calendrier, un décret relatif à la publication et la communication d'informations relatives à la couverture du territoire par les services de communication électronique a été adopté. Des arrêtés seront pris prochainement pour finir de préciser ces deux dispositifs.

Des fonds européens de développement régional
Pour renforcer la cohérence de l'action publique en matière d'aménagement numérique des territoires, le plan France Numérique 2012 prévoit la mise en place d'instances régionales de concertation. Le 31 juillet 2009, le Premier ministre a adressé aux préfets de région et de département une circulaire les invitant à mettre en place une instance de concertation réunissant autour d'eux : les services régionaux et départementaux de l'État, les principales collectivités territoriales et groupements de collectivités de la région ainsi que la Caisse des dépôts et consignations.

Pour soutenir financièrement les projets des collectivités en vue du déploiement du haut débit, différents moyens sont mobilisés : fonds européens de développement régional (Feder), fonds national pour l'aménagement et le développement du territoire (FNADT), soutien financier de la Caisse des dépôts et consignations.

Dans le cadre du plan de relance des économies européennes, un appel à projets a été lancé en octobre 2009 pour l'attribution en France de 30 M€ de fonds européen agricole pour le développement rural (Feader) pour l'internet à haut débit dans les zones rurales. Outre l'accès aux réseaux haut débit, la montée en débit et le développement du très haut débit sur les territoires dans les prochaines années retiennent l'attention des pouvoirs publics.

Dans le but notamment de prévenir l'apparition d'une nouvelle fracture numérique dans le très haut débit, une proposition de loi a été présentée par le sénateur Xavier Pintat et adoptée par le Sénat le 20 juillet 2009. Cette proposition prévoit notamment la création d'un fonds d'aménagement numérique des territoires sur lequel pourraient s'appuyer les projets de déploiement qui s'inscrivent dans le cadre d'une action régionale cohérente et sont destinés à permettre l'accès de l'ensemble de la population aux communications électroniques à très haut débit.

Concernant les réseaux très haut débit en fibre optique, des réflexions sont en cours pour définir les modalités de couverture du territoire et le cas échéant l'intervention de l'État et des collectivités territoriales. Outre la fibre optique, les réseaux hertziens terrestres ou satellitaires sont susceptibles d'apporter des réponses techniques pertinentes pour la couverture des zones rurales.

Conformément au schéma national de réutilisation des fréquences libérées par l'arrêt de la diffusion analogique approuvé le 22 décembre 2008 par arrêté du Premier ministre, les fréquences de la bande 800 MHz (790-862 MHz) seront attribuées aux services de communications électroniques. Ces fréquences sont dotées de bonnes capacités de propagation et permettent donc d'envisager une large couverture du territoire par les futurs réseaux mobiles à haut débit. Cet enjeu stratégique est pris en compte dans la proposition de loi relative à la lutte contre la fracture numérique adoptée par le Sénat. Celle-ci prévoit en effet que les conditions d'attribution de ces fréquences tiennent prioritairement compte des impératifs d'aménagement numérique du territoire. »

Note AveyronADSL : Les Webs du Gévaudan et AveyronADSL ont été contactés par le sénateur Alain Fauconnier. Nous allons dans les jours avenir publier une réponse commune au communiqué de presse.

source: Midilibre et AveyronADSL

Ecrire un commentaire

 
< Précédent   Suivant >
no content
© 2018 AveyronADSL
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.